Salade Romaine

Au jardin, le temps des expérimentations est fini, maintenant je vais à l’essentiel. J’ai simplifié mon potager : des aromatiques, des fraises, un ou deux plans de courgette, de potiron et de tomate cerise… Les seuls semis que je continue de faire se sont ceux des salades romaines. J’adore cette salade très croquante.

Je plante les graines directement dans mes pots en béton avec du terreau spécial semis. Je ne garde que 2 ou 3 salade par pot. Il faut essayer de ne pas tout planter en même temps pour échelonner les récoltes. Cette salade est assez résistante, elle craint quand même un peu la chaleur.

Poules et poulailler

Le jardin c’est aussi nos poulettes, bien sure elles nous apportent leurs œufs… mais au delà c’est tout le jardin qui s’anime avec elles…

Vouloir des poules c’est très tendance… mais ceux qui en ont sont encore rares. Alors on s’est lancé, en mai dernier. L’achat et la mise en place a été simple, on est allé dans une jardinerie et on a acheté : un petit poulailler grillagé de 2 m2, une clôture de 12 m., des graines, de la paille…et deux poules. Au début, on a installé l’enclos tout autour du poulailler et les enfants lâchaient les poules dès qu’ils rentraient de l’école. Ça a marché au début, mais depuis (je vous écris en novembre) les choses ont un peu changé.

Tout d’abord nous lâchons beaucoup moins les poules, car ces coquines avaient pris l’habitude d’aller gratter chez le voisin et s’exposaient ainsi trop aux potentiels chats et chiens du voisinage. D’autre part notre jardin en avait également pris un coup… car les poules ça gratte. Ça gratte beaucoup partout et surtout dans potager.
Alors on s’est adapté, on a agrandi l’enclos et on continue de les lâcher de temps en temps, une heure avant la tombée de la nuit pour qu’elle ne puissent pas trop s’éloigner.
On les protège davantage aussi, en juin j’avais pris l’habitude de ne pas fermer la porte du poulailler et ça n’a pas rater… une de nos 2 poules s’est faite attaquée. Depuis, On en a racheté une et je fais plus attention.

Une fois ces petits ajustements faits, on est vraiment tous contents de nos poulettes. Les pondent très bien : quasiment 2 oeufs tous les jours. La poule demande assez peu d’entretien, elle vie dehors par tous les temps, mange nos restes et rentrent se coucher tous les soirs toutes seules… c’est fascinant !

Bon il faut quand même savoir que là ou la poule passe, le gazon trépasse… les poulaillers posés sur un beau gazon vert, ça n’existe pas !

 

 

 

 

 

Fraises

Un Kif ! J’ai planté plus d’une quarantaine de plants sur un grand carré de jardin et paillé le tout. Résultat : on n’achète plus de fraises et on n’est plus tenté non plus car au niveau du goût c’est incomparable…

Les fraises sont des vivaces, elles ont l’avantage de rester en place plusieurs années et de demander peu d’entretien. Un peu d’engrais de fond en hivers, un bon paillage au printemps… et on obtient de succulentes fraises à la fin du printemps. Le plus dur c’est d’attendre… mais ça en vaut vraiment la peine !