Salade Romaine

Au jardin, le temps des expérimentations est fini, maintenant je vais à l’essentiel. J’ai simplifié mon potager : des aromatiques, des fraises, un ou deux plans de courgette, de potiron et de tomate cerise… Les seuls semis que je continue de faire se sont ceux des salades romaines. J’adore cette salade très croquante.

Je plante les graines directement dans mes pots en béton avec du terreau spécial semis. Je ne garde que 2 ou 3 salade par pot. Il faut essayer de ne pas tout planter en même temps pour échelonner les récoltes. Cette salade est assez résistante, elle craint quand même un peu la chaleur.

Rouleau de printemps

Le rouleau de printemps est la seule « salade » qui fait plaisir à mes enfants. On en fait souvent. J’ai simplifiée la recette pas la peine d’avoir du poulet ou des crevettes… la version végétale est très bien aussi.
Par contre j’ai renoncé à faire la sauce moi même, j’achète une sauce nem à laquelle je rajoute un peu de sauce soja car je la trouve trop sucrée.

Galettes de riz
150 g. vermicelle de riz
salade
2 carottes rapées
1/2 concombre
omelette crêpe (2 œufs)
crevettes (facultatif)
poulet (facultatif)
soja (facultatif)
menthe (facultatif)

sauce:
sauce nem
sauce soja
cacahouètes écrasées

1. Râper les carottes, couper la salade en lanière, plonger les vermicelles de riz dans l’eau bouillante pour les réhydrater, couper le concombre en deux dans le sens de la longueur et découper de fines lamelles, battre les œufs et les faire cuire dans une poêle comme une crêpe.
2. remplir une assiette d’eau chaude et s’en servir pour réhydrater les galettes de riz
3. Placer la galette réhydratée devant vous, près du bord haut déposer la salade puis dessus le reste des ingrédients.
4. Plier

Croquettes de courgettes

Dans ma recette de base, il y avait beaucoup plus d’ingrédients. N’ayant pas tout à disposition un soir je l’ai essayée juste avec les ingrédients de base et finalement c’était plus simple à réaliser et même meilleur…

2 courgettes
1 œuf
100 g de chapelure
1 cas de farine
sel/poivre

1. Râper les courgettes
2. Ajouter l’œuf, la farine et la chapelure
3. Laisser reposer (la chapelure doit s’imprégner du jus de courgette pour le réduire)
4. Façonner les boulettes à la cuillère à soupe au dernier moment, juste avant de les faire frire

Cuisson : 180°C, 4 minutes

croquette-courgette-400

 

Saumon entier au four

J’ai rangé cette recette dans « semaine » car même si la cuisson est un peu longue, elle est tellement simple qu’elle peut facilement être faite en semaine. Délicieux accompagné d’une bonne sauce hollandaise bien citronnée.

1 saumon entier
1 oignon
1 citron
1 bouquet de persil
huile d’olive
sel/poivre

1.Couper l’oignon et le citron en rondelle
2.Hacher grossièrement le persil
3.Poser le saumon sur un lit oignon + persil
4.Farcir avec le reste des oignons + persil + citron
5.Saler, poivrer et finir avec un filet d’huile d’olive

Cuisson : dans du papier d’alu, 40 minutes à 180°C

Madeleines

C’est une recette simple, mais là aussi j’ai mis du temps à en trouver une qui me convienne vraiment. J’ai exclu les recettes type quatre quarts ou l’on trouve autant de beurre que de sucre et de farine… Je les trouve trop grasses, mais surtout pas assez dense. J’aime qu’une madeleine soit un peu lourde, sans doute par ce que je ne connais que celles du commerce…

200 gr de farine
150 gr de sucre
3 œufs
100 gr de beurre
50 g de lait
1/2 sachet de levure chimique
vanille (fac.) ou 1 cas de fleur d’oranger

Des moules à madeleine

Cuisson : 3 min à 220°C puis 6 min à 200°C

  1. Mixer le lait, le sucre, la vanille, la farine, la levure, les oeufs
  2. Mettre au frigo
  3. Déposer une noix dans chaque empreinte

 

Caillebotte

Voilà un dessert qui mérite d’être remis au gout du jour ! C’est un souvenir de mon enfance vendéenne. J’ai eu un peu de mal à le reproduire car ils faut des ingrédients spécifiques : de la présure et du lait cru et on doit aussi respecter scrupuleusement les températures… Après c’est un jeu d’enfant, c’est un dessert très peu sucré, très frais… et j’adore cette texture tellement fragile.

1 litre de lait cru (ou microfiltré)
1 cas de présure (je la trouve facilement à Grand Frais, pas obligé d’aller en pharmacie)

1. Faire tiédir le lait à 30°C
2. Ajouter une cas de présure et mémanger
3. Mettre au frigo plusieurs heures
4. Couper la caillebotte pour séparer la masse du petit lait et attendre encore quelques heures avant de déguster (si vous le pouvez!)

Pain de viande

Tout le monde aime le pain de viande ! Chaud, c’est merveilleux et froid c’est aussi délicieux… Accompagnée d’une simple salade, il fait aussi un bon plat en famille ou entre amis. J’ai abandonné la version en forme de cake. La cuisson est bien trop difficile à réussir. Dans un moule à tarte la cuisson est beaucoup plus homogène et moins longue aussi…

300 g de pâte brisée
2 oignons + ail (fac.)
4 brins de persil
Chapelure
6 cas de lait
600 g bœuf haché
1 œuf (fac.)
origan / thym
sel/poivre/piment/muscade

1. Hacher les oignons et les herbes
2. Malaxer la viande hachée avec le hachis, la chapelure, le lait, l’œuf (fac.) et les épices
3. Beurrer le moule à tarte, déposer la pâte, bien plaquer les bords, laisser déborder la pâte
4. Déposer la farce
5. Déposer le deuxième disque de pâte et le souder à l’eau sur la partie qui déborde
6. Faire un trou au milieu pour évacuer la vapeur
7. Dorer à l’œuf et au lait

Cuisson : 185°C 45 min

 

 

 

Poules et poulailler

Le jardin c’est aussi nos poulettes, bien sure elles nous apportent leurs œufs… mais au delà c’est tout le jardin qui s’anime avec elles…

Vouloir des poules c’est très tendance… mais ceux qui en ont sont encore rares. Alors on s’est lancé, en mai dernier. L’achat et la mise en place a été simple, on est allé dans une jardinerie et on a acheté : un petit poulailler grillagé de 2 m2, une clôture de 12 m., des graines, de la paille…et deux poules. Au début, on a installé l’enclos tout autour du poulailler et les enfants lâchaient les poules dès qu’ils rentraient de l’école. Ça a marché au début, mais depuis (je vous écris en novembre) les choses ont un peu changé.

Tout d’abord nous lâchons beaucoup moins les poules, car ces coquines avaient pris l’habitude d’aller gratter chez le voisin et s’exposaient ainsi trop aux potentiels chats et chiens du voisinage. D’autre part notre jardin en avait également pris un coup… car les poules ça gratte. Ça gratte beaucoup partout et surtout dans potager.
Alors on s’est adapté, on a agrandi l’enclos et on continue de les lâcher de temps en temps, une heure avant la tombée de la nuit pour qu’elle ne puissent pas trop s’éloigner.
On les protège davantage aussi, en juin j’avais pris l’habitude de ne pas fermer la porte du poulailler et ça n’a pas rater… une de nos 2 poules s’est faite attaquée. Depuis, On en a racheté une et je fais plus attention.

Une fois ces petits ajustements faits, on est vraiment tous contents de nos poulettes. Les pondent très bien : quasiment 2 oeufs tous les jours. La poule demande assez peu d’entretien, elle vie dehors par tous les temps, mange nos restes et rentrent se coucher tous les soirs toutes seules… c’est fascinant !

Bon il faut quand même savoir que là ou la poule passe, le gazon trépasse… les poulaillers posés sur un beau gazon vert, ça n’existe pas !

 

 

 

 

 

Le meilleur carrot cake

J’ai piqué cette recette dans le Fémina… et je ne l’ai pas regretté. Toutes ces saveurs se marient à merveille : noisette, carotte, cannelle, fromage frais… Bref, un gâteau plein de saveur et très moelleux…

Gâteau : 
-200 g de farine
-200 g environ de carottes
-1 sachet de levure chimique
-50 g de noisette en poudre (ou amande)
-1 cac de cannelle
-4 œufs
-100 g de sucre
-70 g de sucre de canne
-1 cac de vanille en poudre
-160 g d’huile
-sel
-zeste d’orange ou de citron (fac.)

Glaçage : 
-120 g de beurre mou
-300 g de Philadelphia
-1 cac de vanille
-100 g de sucre glace
-le jus d’un demi-citron

  1. Mélanger la farine, la levure, la poudre de noisette, le zeste, la cannelle, la vanille, le sel
  2. Battre les œufs avec le sucre
  3. Ajouter l’huile
  4. Ajouter les carottes
  5. Ajouter le mélange sec
  6. Verser une 1 moule à cake beurré

Cuisson : 50 min. à 180°C

Laisser refroidir et enveloppé de film plastique

Pour la glaçage

  1. Mélanger le beurre mou, la vanille et le sucre glace
  2. Ajouter le Philadelphia et le citron
  3. Couper le cake en 2
  4. Le garnir au centre, puis recouvrir le cake de glaçage
  5. Pour décorer strier le glaçage à la fourchette

Roulé à la cannelle ou chinois maison

J’aurais pu mettre cette recette dans « semaine » car en hiver je la fait souvent le vendredi soir. Mais bon, il faut quand même bien compter 1h30 entre le début et la dégustation. Le meilleur pour la brioche en générale c’est de la déguster bien chaude, environ 10 min après la sortie du four… j’ai essayé de remplacer le beurre  par de la crème fraîche comme dans la fameuse brioche Butchy. Pour moi, c’est beaucoup trop fade, rien ne vaut une bonne brioche au beurre.

Brioche :
-1 sachet de levure de boulanger
-100 g de lait tiède
-400 g de farine
-60 g de beurre mou
-1 œuf
-50 g de sucre
-sel

Couverture :
-100 g de beurre mou
-60 g de sucre
-1 cas de cannelle

  1. Faire le levain : dilué la levure dans le lait tiède, ajouter 1 cas de sucre, laisser gonfler 10 min.
  2. Mélanger au robot la farine, le levain, le sucre, le beurre mou, l’œuf et le sel
  3. Laisser lever 1h
  4. Etaler la pâte en rectangle
  5. Etaler dessus le beurre mou
  6. Saupoudrer dessus le sucre et la cannelle
  7. Rouler et couper en tranche
  8. Disposer en fleur dans un plat à génoise
  9. Laisser lever encore 30 min.

Cuisson : 5 min. à 200°C puis 10 min. à 175°C

 

Falafels

Cette recette, je l’ai essayée plusieurs fois et totalement revisitée. Le fait de ne mettre que du pois chiche rend le falafel trop fragile et si la température du bain d’huile est trop chaude, il explose en cuisson. A l’inverse les falafels à la farine de pois chiche sont trop sec… Ici, je propose un mixte des deux.

250g pois chiche
60g de farine de pois chiche
1/2 bouquet de persil
1 oignon
1 cac de cumin
1 cac de levure chimique
sel/poivre

  1. Mixer le persil, les pois chiches, l’oignon
  2. Ajouter la farine et les épices, mélanger
  3. Former des boulettes de la taille d’une noix (si la pâte est trop collante la mettre au frigo)

Cuisson : 4 minutes dans l’huile chaude

Servir avec du yaourt battu (+ail) ou une sauce tahin (yaourt, 2 cas de tahin, citron, sel, poivre)

 

Twix ou Shortbread choco-caramel

Totalement régressif ! J’ai souvent vu la photo de ces gâteaux sur Pinterest. Dans un premier temps j’ai pensé que c’était compliqué à réaliser. En réalité, pas du tout, seul le caramel est un peu sensible. Il ne faut pas le chauffer trop fort et remuer constamment, sinon il accroche au fond de la casserole.

Shortbreads :

200g farine
175g beurre pommade
70g sucre glace
sel / vamille

  1. Mélanger le beurre, la farine et le sucre glace
  2. Etaler dans un plat sur papier sulfurisé
  3. Mettre au frais
  4. Cuire

Cuisson : 15 minutes à 180°C

Caramel :

400g de lait concentré sucré
120g de beurre
120g de sucre
1 CàS de miel

  1. Mettre le beurre, le sucre, le miel et le lait concentré dans une casserole
  2. Faire cuire à feu doux 10 minutes en remuant constamment
  3. Verser sur le shortbread

Couverture:

170g de chocolat au lait

  1. Tempérer le chocolat (= chocolat de couverture, dur et brillant) :
  2. Verser sur le caramel refroidit
  3. Mettre au frais
  4. Couper en carré

twix

 

Fraises

Un Kif ! J’ai planté plus d’une quarantaine de plants sur un grand carré de jardin et paillé le tout. Résultat : on n’achète plus de fraises et on n’est plus tenté non plus car au niveau du goût c’est incomparable…

Les fraises sont des vivaces, elles ont l’avantage de rester en place plusieurs années et de demander peu d’entretien. Un peu d’engrais de fond en hivers, un bon paillage au printemps… et on obtient de succulentes fraises à la fin du printemps. Le plus dur c’est d’attendre… mais ça en vaut vraiment la peine !

 

Glace express aux framboises

J’avais du mal à y croire mais ça marche vraiment !
On peut faire de délicieuses glaces pas grasses du tout et très onctueuses avec juste un bon robot…

500 g. de framboises surgelées (ou fruits des bois)
100 g. de sucre
2 blancs d’œuf

1. Mettre l’ensemble des ingrédients dans le mixer
2. Mixer pendant 2 minutes

C’est tout !

 

Soupe de tomates et poivrons rouges

Une soupe toute simple, sortie du placard et très diet’ au goût un peu acide. Pour une raison que j’ignore, les enfants adorent.

1 grosse boite de tomate pelée
1 boite de poivron rouge (env.400 g.)
1 peu de sauce tomate ou de concentrée
2 oigons
2 cuillères à soupe de sucre
un peu d’huile d’olive
sel/poivre
500 g. d’eau

1.Faire revenir les oignons avec l’huile et le sucre
2. Ajouter l’eau, les tomates, la sauce, les poivrons
3. Faire cuire 15 min & mixer finement
4. Assaisonner

DSC03410
Soupe de tomate aux poivrons

Barres de céréales

Finalement, une barre de céréale est composée de 3 ou 4 ingrédients dont le principal est le flocon d’avoine. C’est très simple à réaliser et les enfants adorent…

Voici une recette à réaliser le dimanche, pour tous les goûters de la semaine…

400 g de flocons d’avoine
160 g d’amandes grillées entières
100 g de beurre
120 g d’huile
200 g miel

  1. huiler et chemiser de papier sulfurisé 1 moule carré
  2. Faire fondre le beurre, avec l’huile et le miel
  3. Hacher les amandes au couteau
  4. Ajouter les amandes et les flocons d’avoine au beurre fondu
  5. Bien tasser au fond du moule

Cuisson : 160°C 40 minutes

Idées : on peut adapter la recette à ses goûts et ajouter des fruits secs, cacahouètes…